Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Jun

La course solaire 2013 : une belle aventure.

Publié par Velomobile du Sud  - Catégories :  #Démarche et engagements

De retour de ce week-end savoyard qui voyait le départ du Suntrip et l'organisation de la Course solaire par Savoie Tecnolac.

Nous avons rejoint les participants du Suntrip au camping du Lac du Bourget à la veille du départ. Ambiance plutôt calme et concentrée pour la majorité même si certains paraissaient assez décontractés tandis que d'autres peaufinaient leurs derniers réglages.

course-solaire-002.JPG

Le départ était donné le lendemain sur  le site de Savoie Technolac pendant la course solaire. Je n'ai donc pas pu y assister occupé au contrôle de conformité de mon vélomobyle pour la Course Solaire (ex Solar Event).

 

La Course Solaire se déroulait sur trois manches , une le samedi après midi, la suivante le dimanche matin et la dernière le dimanche après midi.

Ma femme ayant remplacé en dernière minute mon frère souffrant du genou, il lui fallait pouvoir prendre en main le vélomobyle.

Les essais libres en furent l'occasion et nous ont permis de découvrir un magnifique tracé avec des vues splendides sur les montagnes enneigées, des grandes lignes droites pour se lancer et des chicanes et virages serrés pour le plaisir du pilotage.

 

Il y avait trois catégories de véhicules solaires : les Sun racer imposantes machine de la taille d'une voiture,les prototypes fonctionnant uniquement à l'énergie solaire et les tricycles pour lequel le pédalage était autorisé en complément du solaire. Beaucoup d'équipes de lycées et IUT étaient venus mettre en pratique le savoir acquis avec leurs enseignants.

Des machines plus ou moins sophistiquées donc mais à trois roues pur la plupart.

Ambiance sympathique et décontractée mais beaucoup d'équipes étaient encore affairées sur leur machine pour lesquelles on devinait une préparation tardive. ou des systèmes sans doute trop complexe, le mieux étant dans ces cas là souvent l'ennemi du bien.

Pour nous c'était plus tranquille , après la découverte du circuit et la prise en main du A6 , nous avons effectué deux petits tours de qualification avant de rentrer recharger les batteries au soleil pour la première manche.

 

  A 16h30 : départ façon grand prix avec grille de départ , drapeau et tout le tointoin mais départ bon enfant en neuvième place pour nous.Les plus véloces s'élancent devant pendant que nous assurons nos tours. Le ciel devient cependant de plus en plus noir pour finir par lâcher quelques gouttes puis finalement un bon grain d'été , de bonnes grossse gouttes parfaites pour me rafraichir mais pas idéales pour un bon nombre de machines à la connectique peu étanche obligées de rentrer s'abriter au stand, il faut dire aussi que la piste était devenue bien glissante. Au bout de 45mn la pluie ayant cessé , je passe le relais à ma femme qui me surprend en roulant à une très bonne cadence et lorsque je reprends le relais il me reste encore pas mal de charge dans la batterie mais pensant que l'on n'a pas le droit de recharger autrement qu'au soleil, j'assure tranquillement.

Avec l'aide de la pluie nous finissons quatrième de cette manche, on n'y aurait jamais cru !

Finalement les batteries peuvent être rechargées au secteur uniquement entre la première et la deuxième manche ce que nous ferons car le soleil est boudeur en fin de journée.

Nous allons donc goûter à un repos bien mérité en savourant une pizza au bord du lac du Bourget avec de magnifiques lumières de fin de journées.

 

Le lendemain matin le soleil est au rendez vous pour toute la journée sans qu'un nuage vienne troubler la Course Solaire , tout le monde sera à égalité mais il faudra courir les deux manches avec les mêmes batteries uniquement rechargées au soleil.

Départ en quatrième position pour cette manche où nous roulons à l'économie (sans doute trop) en ne perdant finalement qu'une seule place. Grand soleil le midi pour la pause et le panneau Solbianflex assure bien, les 4 Ah sont récupérés en moins de 2h, on va pouvoir envoyer pour la troisième manche.

Et c'est sous une bonne chaleur que la troisième manche démarre et cette fois ci c'est "A fond". Et c'est sur l'autonomie que va se faire la différence car ça commence à ralentir devant et on reprend des tours aux concurrents qui nous précédaient pour engranger 60 km en 2 heures.

On terminera finalement  troisième pour l'anecdote mais surtout  avec une batterie vidée au 2/3  preuve que le panneau est efficace et qu'on avait encore de la marge.

 

J'ai surtout eu le plaisir de découvrir la conduite sportive de mon vélomobile (au quotidien je roule plutôt tranquille) et c'est vraiment une machine amusante à conduire.

Cette course à permis de valider définitivement les choix techniques qui se sont avérés fiables et performants, la seule mauvaise surprise venant de la pesée où le A6 en ordre de marche avoisine les 60kg, soit 8 Kg de plus que je ne le pensai.

 

Un grand merci à toute l'équipe des organisateurs et bénévoles de cette course solaire en espérant pouvoir être présent à la prochaine édition.

Commenter cet article

À propos

Présentation d'une démarche de transport doux et d'une alternative au tout voiture.